Le manque de sommeil fait vieillir plus rapidement

De nombreuses études ont permis d’élaborer les conseils de bien-être qui abordent notamment l’importance d’un bon sommeil dans la vie de l’homme. Ce même thème est par ailleurs soumis à plusieurs autres analyses qui permettent d’inclure le manque de sommeil aux causes potentielles d’une vieillesse prématurée. Bien au-delà de toute idée préconçue, il s’agit avant tout d’un fait biologique dont vous cernez la logique dans les lignes à suivre.

Le manque de sommeil et le déclin cognitif

La question fut d’abord mise en évidence avec des sujets de 55 ans dont l’activité cérébrale fut étudiée par imagerie médicale. En observation, on note que déclin cognitif des sujets en manque de sommeil s’avèrent considérablement plus accéléré que celui des individus en suffisance de repos. La conclusion devient donc évidente. Une bonne nuit de sommeil reste d’autant plus importante que chaque heure que vous y passez.

A lire en complément : Nos conseils pour bien choisir votre complémentaire santé

La remarque faite des analyses à ce sujet est que chaque heure engagée dans le sommeil équivaut à 0.67 % des capacités cognitives en moins ce qui est considérable !

Ils parviennent également à s’arrêter sur l’idée selon laquelle le manque de sommeil chez les personnes âgées serait à l’origine de certaines affections neuronales comme l’Alzheimer.

A lire en complément : Le CBD pour les sportifs

En réalité, l’insuffisance de repos fait élargir certains vaisseaux du sang dans le cerveau. Cela affecte directement la pression sanguine cérébrale entraînant sa diminution et donc l’amenuisement progressive des fonctions cognitives.

Le manque de sommeil et le cycle cellulaire

En interprétation biologique, le phénomène de la vieillesse fait parfois référence à la dégradation progressive des cellules proportionnellement à la prise de l’âge. Cette question fut mise en exergue à partir d’un échantillon de 29 sujets mâles à 48 % dont les âges varient entre 61 et 86 ans.

Ces derniers sont soumis à une privation partielle de repos pour quatre nuits (interruption ou restriction du sommeil entre 3 et 7 h sans possibilité de récupération). On procède ensuite à un prélèvement sanguin tous les matins pendant la période de test pour évaluer les capacités du système immunitaire à lutter pour l’organisme.

Il en résulte qu’une nuit de sommeil réduit suffisait à amplifier les dommages qui font obstacle au bon déroulement du cycle cellulaire. Ces dégâts causés aux cellules sont à l’origine de la dégradation des organes dont la conséquence directe est le vieillissement.

Il n’est pas seulement question d’une affirmation simple, mais d’une vérité générale ; le manque de sommeil fait partie des multiples causes au vieillissement prématuré. Cela doit donc vous amener à réétudier la question de votre bien-être personnel pour un meilleur train de vie.

Le manque de sommeil et les effets sur le système immunitaire

Le manque de sommeil et les effets sur le système immunitaire

Il a été prouvé que le manque de sommeil avait des effets néfastes sur le système immunitaire. Effectivement, pendant notre sommeil, notre corps produit des cytokines qui sont essentielles à la lutte contre les infections, l’inflammation et le stress. Si nous ne dormons pas suffisamment, notre corps produira moins de ces cytokines, rendant ainsi plus difficile la défense contre les maladies.

Une étude réalisée en 2019 a montré qu’un niveau adéquat de sommeil pourrait aider à renforcer la réponse du système immunitaire. Dans cette étude, il a été démontré que lorsque les participants ont dormi suffisamment chaque nuit (environ sept heures), ils ont répondu beaucoup mieux aux vaccins administrés comparativement à ceux qui n’ont pas eu un temps de repos adéquat.

À cet égard, si vous voulez améliorer votre santé globale et rester en bonne santé tout au long de votre vie, prendre soin d’une routine régulière pour dormir est crucial. Les experts recommandent généralement entre sept et huit heures par nuit pour un adulte moyen.

Le manque chronique de sommeil peut avoir des conséquences graves non seulement sur votre fonctionnement cognitif, mais aussi sur votre bien-être physique général. Pour préserver vos fonctions corporelles normales, telles que la production hormonale correcte ou même lutter efficacement contre une infection virale saisonnière telle qu’un rhume, une grippe et d’autres maladies similaires, vous devez dormir suffisamment chaque nuit.

Les solutions pour améliorer la qualité de son sommeil

Si vous avez du mal à dormir suffisamment ou si votre sommeil est perturbé, il existe plusieurs solutions que vous pouvez essayer afin d’améliorer la qualité de votre repos. Certainement les plus simples et efficaces, sont les suivantes :

Établissez une routine • Essayez d’aller au lit et de vous lever à la même heure chaque jour. Cela aidera votre corps à réguler l’horloge interne qui contrôle le cycle veille-sommeil.

Évitez les stimulants • La caféine, l’alcool et la nicotine peuvent tous entraver un bon sommeil. Vous devez éviter ces substances pendant quelques heures avant le coucher.

Créez un environnement propice au sommeil • Les chambres fraîches, calmes et obscures favorisent généralement un meilleur sommeil. Investir dans des rideaux occultants ou porter des bouchons d’oreilles peut aussi être utile.

Limitez votre exposition aux écrans avant de dormir • La lumière bleue émise par les téléphones portables, tablettes et ordinateurs peut interférer avec l’endormissement en supprimant certains hormones responsables du cycle veille-sommeil. De plus, vous devez avoir une alimentation saine tout en évitant les repas trop copieux avant le coucher.

Des techniques telles que la méditation ou le yoga ont aussi prouvé leur efficacité chez certains individus.

Vous devez noter que toutes les personnes ne réagissent pas de la même manière et que certains changements peuvent prendre du temps avant de donner des résultats. Dans le cas où vous avez essayé plusieurs solutions sans succès, il peut être judicieux de consulter un professionnel pour évaluer votre situation.

Le sommeil est plus qu’un simple besoin physiologique : c’est une nécessité vitale. Il permet à notre corps et notre esprit de se régénérer et d’être en mesure de fonctionner correctement tout au long de la journée.

Ne considérez donc plus le sommeil comme une activité secondaire qui peut être sacrifiée en faveur d’autres responsabilités ou loisirs.

En prenant soin d’une routine régulière pour dormir, nous pouvons non seulement améliorer notre santé globale, mais aussi ralentir le processus naturel du vieillissement.

à voir