Marseille : les quartiers les plus sûrs pour habiter

Marseille est une ville dynamique et culturelle qui attire de nombreux nouveaux habitants chaque année. Il faut prendre en compte la sécurité lors du choix d’un quartier pour y habiter. Les critères pour déterminer la sécurité d’un quartier incluent la présence de commerces de proximité, la qualité de l’éclairage public et la présence de caméras de surveillance. Les quartiers les plus sûrs de Marseille sont Saint-Julien, Les Chartreux et La Valentine. Vivre dans un quartier sûr offre de nombreux avantages, tels que la tranquillité d’esprit et la possibilité de profiter des activités culturelles sans crainte.

Découvrez Marseille sous un nouvel angle

Marseille est une ville du sud de la France, située sur les rives de la mer Méditerranée. Elle compte près d’un million d’habitants et fait partie des métropoles françaises les plus dynamiques en termes culturels. Marseille a connu ces dernières années un renouveau important dans le domaine de l’urbanisme, notamment avec le projet Euroméditerranée. Cette initiative vise à moderniser et réhabiliter plusieurs quartiers marseillais tout en préservant leur identité et leur patrimoine.

A découvrir également : Les dernières tendances en matière d'aménagement intérieur résidentiel

Malgré son attractivité touristique indéniable, Marseille souffre depuis longtemps de problèmes liés à l’insécurité urbaine. Les autorités ont mis en place différentes mesures pour améliorer la situation et rendre certains quartiers plus sûrs pour les habitants. Il faut bien prendre soin de choisir son lieu d’habitation afin qu’il corresponde aux critères nécessaires pour vivre sereinement.

De nombreux endroits sont considérés comme étant peu sûrs à Marseille : il s’agit souvent des quartiers nord qui concentrent davantage les difficultés sociales ainsi que certains secteurs du centre-ville peu fréquentables après une certaine heure.

A découvrir également : Optimiser la vente de son bien immobilier : les meilleures astuces

Il existe cependant plusieurs zones où la sécurité est meilleure que dans le reste de la ville : Saint-Julien, par exemple, offre un cadre paisible idéal pour toute personne souhaitant bénéficier d’un environnement calme sans subir les nuisances occasionnées par l’agitation citadine. Les Chartreux, quant à eux, proposent aussi une qualité de vie agréable avec de nombreux commerces à proximité, tout en bénéficiant d’une situation géographique centrale. La Valentine est un quartier situé dans le 11ème arrondissement de Marseille, où l’ambiance y paraît tranquille et les constructions récentes. Il est primordial de bien se renseigner sur les différentes options disponibles afin de faire le meilleur choix possible. Vivre dans un quartier sûr offre des avantages indéniables comme la possibilité de profiter pleinement des richesses culturelles qu’offre Marseille sans subir les inconvénients liés à l’insécurité urbaine.

Comment évaluer la sécurité d’un quartier marseillais

Mais comment déterminer si un quartier est sûr ou non ? Voici quelques critères à prendre en compte :

• Le taux de criminalité : il s’agit d’un indicateur clé pour évaluer la sécurité d’un quartier. Plus le taux de criminalité est élevé, plus le risque d’être victime d’une infraction sera important.

• La présence policière : une forte présence policière dans un quartier peut dissuader les criminels et rassurer les habitants.

• L’état des bâtiments et des espaces publics : un environnement bien entretenu et propre peut donner l’impression que le quartier est plus sûr.

• La densité de population : certains quartiers très peuplés peuvent être propices aux vols à la tire, aux cambriolages ou encore aux agressions en tous genres.

• Les équipements et services disponibles : la présence d’équipements publics tels que des caméras de surveillance, des écoles ou encore des centres culturels peut contribuer à renforcer la sécurité du quartier.

Au-delà de ces critères objectifs, il faut se fier à son instinct et au ressenti que l’on a lorsqu’on visite un quartier. Si celui-ci inspire confiance et tranquillité, c’est généralement bon signe !

Il est aussi possible de se renseigner auprès des voisins ou encore sur les réseaux sociaux pour obtenir davantage d’informations sur le quotidien dans tel ou tel secteur. N’hésitez pas à vous rendre sur place plusieurs fois avant de prendre une décision définitive quant au choix du lieu où vous habiteriez. Prendre son temps permet souvent aussi de faire le choix qui conviendra le mieux à ses besoins et attentes.

Les quartiers les plus sûrs de la cité phocéenne

Maintenant que nous avons vu les critères à prendre en compte pour déterminer la sécurité d’un quartier, voici une liste de quartiers considérés comme sûrs dans la ville de Marseille.

Le quartier Saint-Julien est situé dans le 12ème arrondissement de Marseille. C’est un secteur résidentiel calme et paisible, où il fait bon vivre. Les bâtiments sont bien entretenus et les espaces publics sont agréables. Il y a aussi plusieurs écoles et équipements sportifs accessibles aux habitants du secteur.

Bompard est l’un des plus beaux quartiers de Marseille, situé dans le 7ème arrondissement. Ce quartier très résidentiel est apprécié pour son calme et sa tranquillité. La vue sur la mer Méditerranée ajoute au charme du lieu, qui reste malgré tout accessible en transport en commun.

Situé dans le nord-est de Marseille (13ème arrondissement), Les Olives est un lieu récemment réhabilité qui propose des logements sociaux modernisés ainsi qu’une grande zone commerciale attenante. La présence policière y est renforcée, ce qui contribue à son atmosphère sécurisée.

Dans le 12ème arrondissement toujours, Saint-Barnabé se distingue par ses nombreux commerces locaux ainsi que ses rues pavées bordées d’arbres centenaires donnant l’impression authentique d’un village du sud de la France. La sécurité y est un autre atout, grâce à une fréquence régulière des patrouilles policières.

Situé dans le 8ème arrondissement de Marseille, Sainte-Anne est un quartier résidentiel agrémenté d’un grand parc et offrant un choix varié d’établissements scolaires. Le taux de criminalité y est particulièrement bas comparativement à d’autres secteurs aux alentours.

Il faut aussi noter que chaque quartier possède ses particularités : certains seront plus animés ou plus proches des commerces, tandis que d’autres seront davantage tournés vers les espaces verts et la tranquillité.

Les bénéfices de vivre dans un quartier sûr de Marseille

Maintenant que nous avons vu les quartiers les plus sûrs de Marseille, intéressons-nous aux avantages de vivre dans un quartier sûr.

La sécurité est un élément primordial pour se sentir bien chez soi. Dans un quartier sûr, on peut sortir sans appréhension et profiter pleinement des espaces publics. Les enfants peuvent jouer librement dans la rue et les parents n’ont pas à s’inquiéter pour leur sécurité.

Il faut savoir que l’environnement joue aussi sur notre état d’esprit. Vivre dans un secteur agréable et paisible permet de réduire le stress lié au bruit ou à l’insécurité. On peut ainsi mieux se reposer chez soi après une journée chargée.

Choisir de résider dans un endroit sécurisé ne signifie pas renoncer à certains avantages urbains tels que les équipements sportifs ou culturels accessibles en transport en commun, par exemple.

Vivre dans un quartier sûr a aussi des impacts financiers positifs : cela contribue à augmenter la valeur immobilière du logement et facilite sa vente si besoin est.

Vous devez trouver le juste équilibre entre votre budget immobilier et vos critères personnels (proximité avec des commerces locaux, transports en commun…).

Les mesures de sécurité mises en place dans les quartiers les plus sûrs de Marseille

Maintenant que nous avons vu les bénéfices de vivre dans un quartier sûr, intéressons-nous aux mesures de sécurité mises en place dans ces quartiers. Ces dernières années, la ville de Marseille a mis en œuvre plusieurs initiatives pour améliorer la sécurité publique et réduire le taux de criminalité.

La première mesure consiste à renforcer la présence policière sur le terrain. Les forces de l’ordre patrouillent régulièrement dans les rues des quartiers sensibles afin d’assurer une présence dissuasive et préventive. Cette stratégie permet aussi d’établir un contact direct avec les habitants et d’améliorer l’image des forces de l’ordre auprès des citoyens.

Les caméras de surveillance sont aussi largement utilisées par la police municipale afin de surveiller les zones sensibles et dissuader tout comportement suspect ou criminel. Elles permettent aussi une meilleure coordination entre les agents sur le terrain ainsi qu’une plus grande efficacité lorsqu’il s’agit d’intervenir rapidement suite à un incident.

D’autre part, certaines initiatives ont été lancées pour favoriser une relation positive entre police et population telles que :

• L’organisation de rencontres entre citoyens avec leurs élus locaux, membres du conseil municipal ainsi que des représentants des services municipaux responsables du cadre de vie (propreté urbaine…) qui y présentent leurs projets respectifs mais discutent aussi des attentes communautaires particulières.

• L’intervention proactive ciblée, qui permet d’identifier des personnes en situation de fragilité ou de vulnérabilité (familles monoparentales, demandeurs d’emploi…) et de les accompagner pour éviter qu’ils ne sombrent dans la délinquance.

Il faut également souligner l’action menée contre les trafics en tout genre. La Ville a renforcé la lutte contre le trafic de drogue, notamment par une intensification des contrôles dans certains quartiers, ainsi que par un travail étroit entre police municipale et nationale. Cette politique se traduit par une meilleure connaissance du terrain et donc une meilleure capacité à identifier les réseaux criminels à abattre. Cela peut avoir un impact sur la qualité de vie des habitants, puisque ce type d’activités criminelles génère souvent des nuisances sonores ou olfactives insupportables.

Toutes ces mesures ont contribué à rendre certains quartiers marseillais plus sûrs qu’auparavant, mais leur efficacité doit être continuellement évaluée afin que chaque citoyen puisse vivre dans un environnement sûr et serein.

Les quartiers à éviter à Marseille : comment repérer les zones à risque

Malgré les mesures prises par la ville pour améliorer la sécurité publique, certains quartiers de Marseille restent à éviter en raison d’un niveau élevé de criminalité.

Pour repérer les zones à risque dans la ville phocéenne, pensez à bien voler avec violence et autres formules audacieuses telles que les vols à l’arraché ou les cambriolages.

Pensez à bien noter que ces quartiers ne sont pas dénués d’intérêt. Ils peuvent parfois offrir un cadre de vie agréable et des atouts indéniables tels qu’une proximité des transports en commun ainsi que des prix immobiliers plus attractifs. Toutefois, pour y vivre sereinement, une grande vigilance est recommandée.

Marseille offre une large palette de quartiers où il fait bon vivre avec différents niveaux de sécurité publique. Des mesures ont été prises pour améliorer la sécurité, mais certaines zones restent à éviter. Pensez à bien se renseigner avant toute décision d’implantation dans un nouveau quartier afin d’éviter tout désagrément lié à l’insécurité urbaine.

à voir