Comment devenir négociateur immobilier ?

Si vous aspirez à devenir négociateur immobilier, il existe plusieurs voies pour acquérir les compétences et les qualifications nécessaires. Cet article explore les différentes voies d’inscription au Registre Spécial des Agents Commerciaux (RSAC) et donne un aperçu des options de formation. En comprenant ces parcours, vous pourrez décider en toute connaissance de cause de la voie la plus appropriée pour vous lancer dans la carrière de négociateur immobilier. Il va sans dire qu’un minimum de connaissance est requis pour intégrer ce domaine.

Après le baccalauréat :

  1. Acquérir de l’expérience : Avec un baccalauréat et quelques années d’expérience en tant que stagiaire ou salarié, il est possible de poursuivre votre carrière dans la profession de negociateur immobilier. Certains professionnels optent pour des formations internes dispensées par leur agence immobilière.
  2. Formations diplômantes : Il est souvent conseillé de suivre des formations diplômantes de différents niveaux, tels que bac +2, bac +3, ou bac +5. Ces formations peuvent concerner le droit, le commerce ou des matières spécifiques à l’immobilier, qui permettent aux futurs professionnels d’acquérir les compétences diversifiées requises dans ce secteur concurrentiel.

Voici les différentes cursus possible pour devenir négociateur immobilier :

A voir aussi : L'intérêt de la Rc pro pour une société de sécurité et de gardiennage

Bac +2 : BTS, DUT ou DEUST :

  1. Formation non spécifique à l’immobilier : Exemples : BTS Force de vente, MCO, DUT Carrières juridiques, etc.
  2. Formations spécifiques : BTS ou DEUST Professions immobilières. A noter que le programme du BTS est également accessible par la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE).

Bac +3 : Licence Professionnelle :

  1. Après un BTS ou un DEUST, il est possible de poursuivre en licence professionnelle avec deux options de spécialisation :
  • Licence professionnelle Transactions et gestion immobilières.
  • Licence Professionnelle Activités Juridiques en Droit Immobilier.

Bac +5 : le Master :

Pour ceux qui souhaitent poursuivre des études supérieures ou changer d’orientation, il est possible d’opter pour un master. L’obtention d’un master est généralement l’aboutissement de cinq années de formation en tant que négociateur immobilier. Parmi les programmes à envisager, citons la gestion des biens et de l’immobilier, le master professionnel en droit de l’immobilier ou du logement, ou encore le droit de l’immobilier, de l’urbanisme et de la construction.

A voir aussi : Marketing numérique pour la restauration

Cours privés :

Des institutions privées telles que l’Institut de la Construction et de l’Habitat (ICH) et l’Ecole Supérieure des Professions Immobilières (ESPI) proposent des formations de négociateur immobilier d’une durée de 3 à 5 ans. Ces formations sont également accessibles aux personnes souhaitant bénéficier d’une formation continue.

Formation continue et obligatoire à la loi ALUR :

Depuis le 1er avril 2016, les personnes titulaires d’une carte professionnelle (agents immobiliers, administrateurs de biens, syndics, négociateurs…) ont l’obligation de suivre une formation continue d’une durée minimale de 14 heures par an, réparties sur une période de trois ans. Cette formation peut être dispensée par des organismes agréés ou au sein de l’entreprise si celle-ci en est capable.

Formation de négociateur immobilier avec le soutien de SAFTI :

Quelle que soit votre formation ou votre expérience, le réseau immobilier SAFTI vous offre un accompagnement complet tout au long de votre parcours professionnel, des premiers pas à la formation continue.

à voir

Comment choisir son matériel de bureau ?

Comment choisir son matériel de bureau ?

Dans le monde professionnel, il est important de ne pas négliger certains éléments qui peuvent jouer un rôle significatif dans l’accomplissement des tâches. Cela concerne ...