Rappeur : Soprano (Psy 4 de la rime) vit à Marseille

Rappeur Soprano (Psy 4 de la rime) vit à Marseille

Plus connu sous le nom de Soprano, Said M’Roubaba est né à Marseille le 14 Janvier 1979 en France. Captivé par les artistes américains, il finit par former un groupe de hip-hop compsé de deux comoriens et d’un marocain.

M’Roubaba et ses amis deviennent des artistes importants dans les années 90 où les bases du hip-hop européen sont bien définies. Il a acquis une réputation d’intuition et de perspicacité lyrique peu commune dans le genre. Le quatuor capitalisera sur cette image en choisissant le nom de Psy 4 de la Rime.

Lire également : Les différentes missions d'un surveillant dans un collège ou lycée

Saïd devient le grand Soprano

Soprano découvre le rap au début des années 1990 en écoutant le duo Kris Kross. Ces jeunes devienent aisni les idoles de la futur star époque à laquelle on comment à le surnommer Soprano grâce au timbre de sa voix. Alors, il se dit, s’ils l’on fait, on peut aussi le faire.

Par la suite il convainc ses cousins Vincenzo et Alonzo ainsi qu’un de leur ami d’enfance de créer leur groupe KDB qui deviendra plutard Psy 4 de la rime (c’est un jeu de mots, car cela se prononce « psychiatre de la rime »).

A lire en complément : Quelle est la signification d'un panonceau routier ?

Le quatuor se produit alors sur de petites scènes à Marseille. Ils sont repérés par le le leader du groupe IAM, le célèbre Akhenaton qui devient leur producteur. C’est le début d’une longue et fructueuse carrière.

Enfants de la Lune

M’Roubaba choisit le nom de MC Soprano, parce qu’il est fan de la série télévisée américaine Tony Soprano, notamment pour les explorations psychiatriques du personnage. Avec deux disques à son actif, « Block Party  et les « Enfants de rue » qui en quelques semaines e leur sortie sont devenus disques d’or, le groupe acquiert une notoriété immédiate.

Soprano (Psy 4 de la rime) vit à Marseille

Comme c’est souvent le cas dans les groupes de hip-hop à succès, l’un de ses membres se retrouve pointé du doigt pour son potentiel solo, il s’agit bien évidemment de Soprano. Après cela il est sollicité par de nombreux labels qui l’aident à sortir un album solo. Il a tâté le terrain en 2006 avec la mixtape Psychanalyse Avant l’Album.

L’accueil positif du disque et le soutien enthousiaste du label convainquent l’artiste que le moment est venu de sortir son premier album studio. Il sort « Puisqu’il Faut Vivre » en 2007 et l’album a immédiatement atterri dans le Billboard parmi les Top 100 et se hissé à la deuxième place des ventes de disques en France.

Le palmarès des albums

Tout en s’inspirant des grands noms du hip-hop américain, Soprano est également influencé par la musique ouest-africaine et par certains des noms les plus conscients du rap français, comme Fonky Family. Son objectif est de présenter un rap plus positif, exempt de certaines attitudes peu recommandables souvent associées au genre.

Alors qu’un album live éphémère, Live au Dôme de Marseille, sort en 2008, il prend son temps pour la suite en studio, un double album au concept dualiste, dont la première partie, La Colombe, ne sort que fin 2010. La seconde partie, est arrivée quelques mois plus tard.

Les deux albums se sont très bien comportés, entrant tous deux dans le top 3. Plutard, ils sont réédités et combinés en double CD. Soprano ne s’arrête pas là, quelques temps après il sort un prochain album qui s’intitule E=2MCs, une collaboration avec le rappeur REDK, en 2012.

Le début du succès

2002 marque la sortie de Block Party, le premier album de Psy 4. Il se vend à plus de 100 000 exemplaires, c’est un succès ! Malheureusement, le groupe se sépare et chacun d’eaux entame une carrière solo.

La carrière de Soprano a commencé en 2007 avec la sortie de Puisqu’il faut vivre. Mais 2014 marque véritablement le début de son succès avec l’album Cosmopolitaine. Son rap chanté, à la fois mélancolique et festif, plaît à tous. Et depuis, chacun de ses albums est récompensé par un disque de diamant, ce qui signifie qu’il s’est vendu à plusieurs centaines de milliers d’exemplaires !

Soprano promeut également l’évolution de sa ville natale qui est Marseille. Le 07 Octobre 2017, il devient même le premier à se produire à Vélodrome à Marseille.

La collaboration avec Black M et Marina Kaye

Soprano a aussi collaboré avec de nombreux artistes tout au long de sa carrière. En 2013, il collabore avec Black M, membre du groupe Sexion d’Assaut, sur le titre ‘Ferme les yeux et imagine-toi’. Ce morceau rencontre un succès fou et est certifié single de diamant en France.

En 2017, Soprano réalise une collaboration étonnante avec la chanteuse Marina Kaye pour le tube ‘Mon Everest‘. Le duo interprète cette chanson forte en émotions qui parle des défis que chacun peut rencontrer dans sa vie. La chanson devient rapidement un hit planétaire atteignant plus d’un milliard de vues sur YouTube !

Les collaborations ne s’arrêtent pas là pour Soprano puisqu’il travaille aujourd’hui régulièrement avec Kendji Girac ou encore Jul. Le rappeur marseillais continue ainsi à enrichir son style musical grâce aux divers talents qu’il rencontre.

Au-delà de la musique, Soprano utilise aussi sa notoriété pour soutenir des causes qui lui importent telles que l’éducation ou l’environnement. Il se place ainsi comme un artiste engagé auprès des jeunes générations et reste très proche de ses racines marseillaises malgré son succès national voire international.

Soprano, un artiste engagé dans la lutte contre l’illettrisme

Soprano est un artiste engagé qui n’hésite pas à soutenir des causes qui lui tiennent à cœur. Parmi celles-ci, l’éducation occupe une place centrale dans son engagement.

Effectivement, Soprano a grandi dans les quartiers nord de Marseille où il a connu la difficulté d’accéder à une éducation de qualité. Il sait donc mieux que quiconque combien le manque d’instruction peut être un obstacle pour les jeunes issus des milieux défavorisés.

C’est pourquoi depuis plusieurs années déjà, Soprano s’engage activement dans la lutte contre l’illettrisme en France. En partenariat avec l’association ELA, il organise régulièrement des rencontres et des ateliers pour sensibiliser le public sur cette question cruciale.

L’artiste marseillais incarne ainsi parfaitement cet adage selon lequel « l’éducation est la clé du futur ». Pour lui, chaque enfant doit avoir accès à une éducation de qualité quel que soit son milieu socio-économique ou géographique.

Cet engagement va même au-delà du territoire français puisqu’en 2017, Soprano participe aux côtés d’autres personnalités comme le footballeur Emmanuel Petit ou encore l’ex-mannequin Adriana Karembeu à une opération organisée par l’UNICEF visant à promouvoir l’éducation auprès des enfants réfugiés syriens.

Soprano prouve ainsi qu’un artiste peut non seulement divertir mais aussi faire passer un message fort pour aider à changer le monde.

à voir