Comment diagnostiquer et traiter l’arthrose du gros orteil ?

Arthrose du gros orteil

L’articulation du gros orteil est une partie du corps qui subit généralement une arthrose. C’est une douleur qui touche de nombreuses personnes par an. Lorsque cette dernière est diagnostiquée à temps, il est possible de vite la traiter. Comment diagnostiquer et traiter l’arthrose du gros orteil ? Découvrez ici plus d’informations à ce sujet.

Comment diagnostiquer l’arthrose du gros orteil ?

C’est une étape qui consiste à identifier les symptômes de la maladie. Généralement, le diagnostic de l’arthrose du gros orteil se réalise à l’aide d’une radiographie. Toutefois, cette technique de diagnostic n’est pas toujours indispensable.

Lire également : C'est quoi une bactérie dans l'estomac ?

Pour un tel examen, il est possible de se rendre chez un médecin généraliste ou un kinésithérapeute. Le professionnel choisi se base sur vos antécédents médicaux, vos douleurs ressenties et vos capacités articulaires pour identifier le mal.

Ensuite, le professionnel de la santé se fonde sur les différents facteurs à risque de l’arthrose du gros orteil pour faire son étude. Ainsi, il étudiera d’abord la présence d’une raideur articulaire. Lorsque vous souffrez de cette maladie, vous pouvez ressentir une incapacité au niveau de votre mobilité.

A voir aussi : Le manque de sommeil fait vieillir plus rapidement

Aussi, le diagnostiqueur doit essayer d’identifier une présence douloureuse au niveau de l’hyper flexion dorsale. Enfin, le diagnostic peut aussi se baser sur une arthrose évoluée. C’est après tout cela que le médecin vous notifie s’il s’agit réellement d’arthrose du gros orteil.

Comment traiter l’arthrose du gros orteil ?

Arthrose du gros orteil

Lorsque l’arthrose du gros orteil est diagnostiquée, il est indispensable de procéder à son traitement. Dans ce cadre, vous avez le droit à deux types de traitement. Ces derniers varient en fonction du niveau de gravité de la maladie.

Le traitement médical

Lorsque vous souffrez d’arthrose du gros orteil, le médecin traitant peut vous prescrire des médicaments. Généralement, ce dernier prescrit des anti-inflammatoires ou des antalgiques au souffrant. C’est une solution qui intervient quand le mal n’est pas encore à un stade avancé. Toutefois, certaines personnes préfèrent opter pour une autre solution. Dans ce cas, le médecin procède à l’injection des intra-articulaires.

Aussi, le traitement peut aussi être basé sur le chaussage du patient. Ce dernier sera adapté au pied du malade afin d’éviter la déformation de l’orteil. Au cours de cette période, le patient devra éviter certaines activités.

Le traitement chirurgical

Les personnes qui souffrent d’une arthrose du gros orteil à une étape avancée doivent subir une intervention chirurgicale. Cette option entraîne aussi plusieurs possibilités.

Premièrement, le chirurgien peut poser une prothèse métatarso-phalangienne. Aussi, ce dernier peut faire une arthrodèse métatarso-phalangienne.

C’est une intervention qui bloque l’articulation où se trouve le mal. Enfin, l’intervention peut aussi consister à la réparation de la déformation de l’articulation.

à voir