Comprendre l’effet de levier et la marge pour maximiser les performances de votre trading

Quand on est nouveau trader sur le marché des changes, quelques notions sont potentiellement peu claires au moment d’investir pour la première fois. Il convient de maîtriser la terminologie du courtage en devises pour ne pas risquer de commettre des erreurs ou de se tromper en faisant ses premiers pas.

L’effet de levier et la marge constituent des concepts dont on parle beaucoup sur le marché des changes, mais malheureusement, très peu de traders comprennent comment ils fonctionnent. L’effet de levier et la marge sont-ils identiques ? Dans la négative, quelle est la différence et comment les utiliser pour maximiser les bénéfices et les performances de votre trading ? Un grand nombre de traders, nouveaux ou anciens, devraient connaître la différence et avoir une réponse claire à ces questions. Et c’est ce dont nous parlerons dans cet article afin de vous aider à comprendre ces notions et à les utiliser à votre avantage.

A lire aussi : Investir dans des sites internet en 2024 : Une opportunité à ne pas rater

Tout d’abord, l’effet de levier et la marge sont deux choses différentes. L’effet de levier fait référence à la somme que vous avez investie dans une transaction, tandis que la marge fait référence à la somme d’argent que vous devez mettre en garantie pour chaque transaction et elle est souvent exprimée en pourcentage. Les deux notions ont quelques distinctions importantes et entretiennent un lien entre eux, qu’il faut comprendre et exploiter.

Comprendre l’effet de levier en trading

En termes simples, l’effet de levier vous permet de multiplier la somme investie dans une opération. Par exemple, vous pouvez ouvrir une position avec 2 000 € et la faire passer au double ou au triple en empruntant de l’argent.

A lire aussi : Diversifiez votre portefeuille : découvrez les multiples options de placements financiers

Avec le trading à effet de levier, vous pouvez amplifier davantage les simples placements de tous les jours. Supposons que vous souhaitez ouvrir une position d’achat sur l’action de LVMH, et désirez augmenter votre mise de 200 € d’un coefficient de cinq. En empruntant l’argent au courtier, vous augmentez votre capital de départ jusqu’à 1 000 €. Si le cours de l’action augmente, votre rendement est également multiplié par cinq. Cette transaction de 200 € de base est maintenant de 2 000 € si l’action Apple double.

Cependant, il faut noter que cela va de même au cas où le cours de l’action perd de sa valeur, à savoir les rendements peuvent se multiplier autant que les pertes.

Ainsi, l’inverse de l’exemple susmentionné est également vrai. Avec un effet de levier des CFD, cependant, tout est multiplié par cinq. Une baisse de 20 % du cours de l’action sera multipliée par cinq pour atteindre 100 %. Résultat : toute votre position a disparu.

C’est pourquoi le trading à effet de levier est risqué et vous devez vous demander si vous pouvez vous permettre de perdre la totalité de votre position. Naturellement, vous devriez aussi recourir à des techniques qui vous permettent de limiter votre risque, comme les stop-loss, pour vous assurer que cela ne se produise pas.

Avantages et inconvénients

Les principaux avantages de l’effet de levier sont le potentiel de rendement élevé avec un placement minimal, l’accès plus simple aux instruments à forte valorisation, ainsi que l’accès à un large éventail de marchés diversifiés même avec un capital limité.

Ses points négatifs sont le reflet de son potentiel éventuel, s’il n’est pas bien maîtrisé et appuyé par une stratégie réfléchie. La vitesse des pertes peut entraîner des appels de marge. En outre, s’aventurer dans la gestion de multiples positions à effet de levier risque d’être délicat, sans oublier que les frais et intérêts de marge de l’emprunt sont onéreux.

La marge

La négociation sur marge est une méthode par laquelle les avoirs de votre portefeuille sont utilisés comme garantie pour obtenir un prêt auprès d’un courtier. La marge est la différence entre la valeur du compte d’un investisseur et le prêt qu’il demande à un courtier pour conclure une opération. L’investisseur peut utiliser le fonds provenant du prêt pour investir dans d’autres instruments tels que des actions, des obligations et des fonds négociés en bourse (FNB). Son objectif est de stimuler les rendements, mais il peut y avoir également des inconvénients.

Avantages et inconvénients

La marge permet d’améliorer le pouvoir de placement et de prises de position avec un grand potentiel de rendement. En plus, elle est très prisée pour l’opportunité qu’elle offre de diversifier le portefeuille avec d’autres actifs, et ainsi diversifier le risque.

La marge ne fait pas que de belles promesses, elle risque de mettre votre portefeuille à péril si vos placements ne sont pas bien étudiés. En effet, les pertes peuvent être plus importantes que le montant initial investi. Et, la marge peut entraîner des niveaux élevés d’anxiété et de stress ainsi que des intérêts conséquents à payer.

Quel est le rapport entre les deux ?

La marge est un instrument qui permet de créer un effet de levier. Cela résume la méthode pour utiliser ces deux techniques afin d’investir de façon intelligente.

Un trader utilise la marge pour négocier avec un effet de levier. La marge vous permet de bénéficier d’un pouvoir d’achat accru. L’effet de levier vous permet de négocier des positions plus étendues que le solde de votre compte. L’effet de levier et la marge ont une corrélation inverse : plus la marge est importante, plus le ratio d’effet de levier est faible.

Réflexions finales

La marge et l’effet de levier sont des outils financiers similaires mais distincts qui peuvent être utilisés pour augmenter la taille d’une position et, par conséquent, augmenter le potentiel de profit. L’effet de levier est généralement exprimé en termes de multiples, par exemple 2:1 ou 5:1, et la marge est exprimée en pourcentages. La marge et l’effet de levier peuvent être utilisés conjointement pour augmenter encore plus le potentiel de profit. Cependant, il convient de garder à l’esprit que plus l’effet de levier est élevé, plus le risque l’est également. Par conséquent, il est important de comprendre les risques liés à la négociation à effet de levier et de prendre des mesures appropriées pour les gérer.

Les avantages et les risques de l’effet de levier

Les avantages de l’effet de levier dans le trading sont indéniables. Il permet aux traders d’accéder à des marchés financiers plus importants avec un capital initial relativement faible. Cela signifie que même les petites entreprises ou les traders individuels peuvent participer à des marchés autrement inaccessibles.

L’effet de levier peut amplifier les profits potentiels si la transaction est gagnante. Par exemple, avec un effet de levier de 10:1, chaque mouvement positif du marché est multiplié par 10, ce qui peut se traduire par des gains considérables en termes.

Comment calculer la marge dans vos opérations de trading

La marge est un élément essentiel à comprendre pour maximiser les performances de votre trading. Elle représente le montant d’argent que vous devez fournir comme garantie lors de l’ouverture d’une position. La marge requise varie en fonction du niveau d’effet de levier choisi et des exigences spécifiques du courtier.

Pour calculer la marge, il faut prendre en compte deux facteurs principaux : la taille du contrat et le taux de marge.

La taille du contrat correspond à l’unité utilisée pour mesurer la quantité d’un actif donné. Par exemple, sur le marché des devises, un lot standard représente 100 000 unités de la première devise dans une paire.

Le taux de marge est exprimé en pourcentage et détermine quelle part de la valeur totale du contrat doit être immobilisée comme garantie. Il peut varier selon les marchés financiers et les instruments tradés.

Le calcul lui-même est relativement simple : il suffit de multiplier la taille du contrat par le taux de marge.

à voir