Comment calculer la rentabilité d’un investissement immobilier ?

Faire le calcul de la rentabilité d’un investissement immobilier vous permet de connaître ce que vous gagnez en investissant dans ce dernier. Convenez que pour ce faire, de nombreux facteurs sont à considérer. Lesquels ? Comment effectuer le calcul de la rentabilité ? Éléments de réponse.

Calcul de la rentabilité de l’investissement immobilier

La rentabilité d’un investissement immobilier est égale à la somme totale des revenus issus de l’acquisition, associés au prix d’achat du bien en question. Vous distinguez la rentabilité brute de la rentabilité nette.

A voir aussi : Assurance de prêt : L’importance de bien comprendre les conditions générales avant de signer

La rentabilité brute

La rentabilité brute se calcule grâce à la formule suivante : [(Montant du loyer mensuel x 12 mois)/(Prix d’achat du bien)]. Le résultat obtenu x 100 vous donnera le taux de rentabilité brute en pourcentage.

En réalité, la rentabilité brute ne prend pas en compte les éventuelles charges qui surviendront après l’acquisition du bien. C’est elle qui permet à l’acquéreur de se faire une idée sur l’investissement qu’il compte effectuer.

A lire aussi : Marseille : les quartiers les plus sûrs pour habiter

Il est important d’en tenir compte, car elle est fonction de l’emplacement du bien immobilier. Convenez que le taux de rentabilité brute obtenue pour un bien en ville ne pourra pas être le même pour un bien en campagne.

La rentabilité nette

La rentabilité nette est calculée en considérant les différentes charges et taxes. Il s’agit de la taxe foncière, des charges de location non récupérables, des honoraires de gestion locative, des assurances, des intérêts d‘emprunt… À cela s’ajoutent les dépenses effectuées pour les grands travaux de rénovation et autres.

Ainsi, pour déterminer le taux de la rentabilité nette de votre investissement, effectuez ce calcul : [(Montant du loyer mensuel x 12 mois) x 100 – (les charges locatives)]/(Prix d’acquisition du bien)

Variables et facteurs influençant la rentabilité d’un investissement immobilier

Certaines variables jouent sur la rentabilité d’un investissement immobilier. Il s’agit entre autres des :

  • frais de financement ;
  • taxes et impôts ;
  • frais de maintenance ;
  • charges locatives non récupérables.

À cela s’ajoutent les frais de gestion.

Les frais de financement

Les frais de financement regroupent les honoraires du notaire, les intérêts liés à l’emprunt et les garanties d’assurance.

Les taxes et impôts

Parlant de la fiscalité, vous devez vous acquitter annuellement de la taxe foncière ainsi que de l’impôt sur le revenu.

Les frais de maintenance

Les frais de maintenance sont payés par le locataire. Cependant, le propriétaire doit effectuer les gros travaux.

Les charges locatives non récupérables

Les charges locatives non récupérables traduisent les diverses dépenses effectuées pour la réfection du logement.

Les frais de gestion

En ce qui concerne les frais de gestion, il s’agit essentiellement des frais de gestion du bien loué.

Par ailleurs, le prix d’acquisition du bien, les frais de copropriété et les montants des loyers sont également des éléments qui impactent la rentabilité d’un investissement immobilier.

Stratégies pour améliorer la rentabilité d’un investissement immobilier

Si vous souhaitez améliorer la rentabilité de votre investissement immobilier, il existe plusieurs stratégies possibles. Voici quelques pistes à considérer pour y parvenir.

Lorsque vous souscrivez un prêt immobilier, il faut prendre en compte les frais annexes qui peuvent grever la rentabilité de l’investissement. Pour cela, misez sur une recherche attentive du bien et choisissez celui qui nécessite moins de travaux ou souffre moins des coûts supplémentaires tels que le paiement des taxes foncières élevées ou encore le versement d’une commission importante au notaire.

La location saisonnière peut être une solution intéressante dans certains cas comme les zones touristiques où la demande est forte et permettra ainsi aux propriétaires d’avoir une meilleure visibilité sur leur revenu locatif sans avoir besoin de chercher des locataires tout au long de l’année.

Le choix du lieu géographique a aussi une influence majeure sur la rentabilité. Investissez dans les quartiers dynamiques ou à fort potentiel économique afin d’optimiser votre investissement.

Pour avoir une rentabilité satisfaisante de son investissement immobilier, il faut des stratégies qui se basent sur la réduction des frais annexes. Cela vous permettra d’augmenter le rendement de votre placement et donc sa rentabilité financière.

Les erreurs à éviter lors du calcul de la rentabilité d’un investissement immobilier

Si calculer la rentabilité d’un investissement immobilier peut sembler complexe et nécessite une attention particulière, éviter certaines erreurs est tout aussi important. Voici les erreurs les plus fréquentes à éviter.

Le coût de l’investissement doit être déterminé avec précision pour pouvoir établir un plan de financement qui reflète réellement le montant que vous devrez débourser. Il faudra donc prendre en compte tous les frais inhérents à l’investissement comme la taxe foncière ou encore la commission du notaire.

Beaucoup se contentent de considérer simplement le prix d’acquisition pour analyser leur rentabilité immobilière. Or, cette méthode ne prend pas en compte l’état général du bien, sa localisation ainsi que son potentiel locatif. Lorsque vous achetez un bien, il faut tenir compte des caractéristiques intrinsèques du bien, même si cela implique une dépense supplémentaire lors de l’acquisition.

Calculer la rentabilité brute sans intégrer certains critères tels que les travaux futurs possibles ou encore les charges liées au fonctionnement courant du bien peut conduire à surestimer cette dernière. Ne pas prévoir suffisamment large concernant ses hypothèses financières peut aussi entraîner des erreurs importantes dans votre calcul. La connaissance des tendances du marché est aussi un facteur clé pour garantir une rentabilité satisfaisante de votre investissement.

La prise en compte de tous ces éléments nécessite une réflexion approfondie et une analyse minutieuse avant toute acquisition.

à voir