Comment calculer la rentabilité d’un investissement immobilier ?

Faire le calcul de la rentabilité d’un investissement immobilier vous permet de connaître ce que vous gagnez en investissant dans ce dernier. Convenez que pour ce faire, de nombreux facteurs sont à considérer. Lesquels ? Comment effectuer le calcul de la rentabilité ? Éléments de réponse.

Calcul de la rentabilité de l’investissement immobilier

La rentabilité d’un investissement immobilier est égale à la somme totale des revenus issus de l’acquisition, associés au prix d’achat du bien en question. Vous distinguez la rentabilité brute de la rentabilité nette.

Lire également : C'est quoi un héritier Reservataire ?

La rentabilité brute

La rentabilité brute se calcule grâce à la formule suivante : [(Montant du loyer mensuel x 12 mois)/(Prix d’achat du bien)]. Le résultat obtenu x 100 vous donnera le taux de rentabilité brute en pourcentage.

En réalité, la rentabilité brute ne prend pas en compte les éventuelles charges qui surviendront après l’acquisition du bien. C’est elle qui permet à l’acquéreur de se faire une idée sur l’investissement qu’il compte effectuer.

A lire également : Comment acheter une résidence principale ?

Il est important d’en tenir compte, car elle est fonction de l’emplacement du bien immobilier. Convenez que le taux de rentabilité brute obtenue pour un bien en ville ne pourra pas être le même pour un bien en campagne.

La rentabilité nette

La rentabilité nette est calculée en considérant les différentes charges et taxes. Il s’agit de la taxe foncière, des charges de location non récupérables, des honoraires de gestion locative, des assurances, des intérêts d‘emprunt… À cela s’ajoutent les dépenses effectuées pour les grands travaux de rénovation et autres.

Ainsi, pour déterminer le taux de la rentabilité nette de votre investissement, effectuez ce calcul : [(Montant du loyer mensuel x 12 mois) x 100 – (les charges locatives)]/(Prix d’acquisition du bien)

Variables et facteurs influençant la rentabilité d’un investissement immobilier

Certaines variables jouent sur la rentabilité d’un investissement immobilier. Il s’agit entre autres des :

  • frais de financement ;
  • taxes et impôts ;
  • frais de maintenance ;
  • charges locatives non récupérables.

À cela s’ajoutent les frais de gestion.

Les frais de financement

Les frais de financement regroupent les honoraires du notaire, les intérêts liés à l’emprunt et les garanties d’assurance.

Les taxes et impôts

Parlant de la fiscalité, vous devez vous acquitter annuellement de la taxe foncière ainsi que de l’impôt sur le revenu.

Les frais de maintenance

Les frais de maintenance sont payés par le locataire. Cependant, le propriétaire doit effectuer les gros travaux.

Les charges locatives non récupérables

Les charges locatives non récupérables traduisent les diverses dépenses effectuées pour la réfection du logement.

Les frais de gestion

En ce qui concerne les frais de gestion, il s’agit essentiellement des frais de gestion du bien loué.

Par ailleurs, le prix d’acquisition du bien, les frais de copropriété et les montants des loyers sont également des éléments qui impactent la rentabilité d’un investissement immobilier.

à voir