Cigarette électronique : ce qu’il faut savoir en 2023

Cigarette électronique : ce qu'il faut savoir en 2023

Alors que la commercialisation de la cigarette électronique a débuté en France vers 2005, c’est vraiment depuis 10 ans que l’on en parle vraiment. Tantôt présentée comme un produit permettant d’arrêter de fumer, tantôt décriée pour sa (trop) grande accessibilité, elle ne laisse personne indifférent. Pour cet article, nous allons surtout nous concentrer sur ce que vous devriez avoir en tête à l’heure actuelle si le sujet vous intéresse.

De plus en plus de boutiques de vape, mais un leader qui se détache

Si vous vous rendez dans une grande ville comme Lyon ou Paris, vous avez certainement remarqué une augmentation du nombre de boutiques physiques ces dernières années. Comme ces dernières permettent aux clients de tester les produits avant de les acheter, elles restent très populaires malgré l’offre également présente sur le Net. Toutefois, il faut reconnaître qu’un groupe se détache en France et en Europe : Le Petit Vapoteur. Avec plus de deux millions de clients, il compte même dominer le monde ! En savoir plus ici.

A découvrir également : Que savoir sur les insectes à larves xylophages ?

Une consommation des ados qui pose de plus en plus de problèmes

Avec l’émergence des puffs notamment (cigarettes électroniques jetables) qui ont l’avantage d’être peu onéreuses et d’être vendues dans des arômes variés, de plus en plus d’adolescents se sont mis au vapotage. Toutefois pour rappel, l’e-cigarette est prévue à la base pour renoncer à la cigarette classique. Elle est d’ailleurs interdite aux mineurs et dans les mois qui vont suivre, la vente de vape à destination des jeunes ados risque d’être plus sévèrement punie. 

Lire également : Les secrets pour choisir un bon vin en Provence

à voir